FELA, rébellion afrobeat

Un livre-évènement à la (dé)mesure de FELA

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Premier ouvrage d’envergure et illustré consacré à Fela Anikulapo-Kuti, ce livre est non seulement riche d’archives et photographies inédites mais aussi de nombreux points de vue sur la vie, l’œuvre et l’engagement politique de l’inventeur de l’Afrobeat. Ainsi les témoignages des proches de Fela, au premier rang desquels Mabinuori Kayode Idowu (alias ID), son ancien bras droit et co-commissaire de l’exposition qui se tient actuellement à Paris, permettent de s’approcher au plus près de cette figure dont l’aura n’aura eu de cesse d’excéder Lagos.

Ces récits des compagnons de route croisent les analyses d’anthropologues, historiens et spécialistes de l’œuvre, nigérians et européens, soit une vingtaine de contributions. Explorant les multiples facettes de Fela, l’ouvrage présente aussi des points de vue critiques, notamment sur son rapport aux femmes, et souligne leur importante contribution à l’Afrobeat.

Né en 1938 au Nigeria, Fela Kuti est devenu une figure d’envergure mondiale dès la fin des années 1970 et a enchaîné les tournées internationales jusqu’à son décès en 1997. Auteur de plus de 90 disques, arrêté plus de 200 fois au cours de sa carrière, l’héritage tant sur le plan musical que politique du « Black President » est omniprésent à travers le monde. Nourri par le panafricanisme de Malcolm X, Kwame Nkrumah ou Cheikh Anta Diop, mais aussi par les combats anticoloniaux de sa mère, la féministe Funmilayo Ransome-Kuti, il a fait de ses concerts des tribunes et de sa maison, la Kalakuta Republic, un bastion dissident.

Enfin, le design graphique du livre offre une immersion dans l’univers magnifiquement coloré de Fela, dont l’art de se mettre en scène a contribué à façonner l’image.

Alexandre Girard-Muscagorry est conservateur du patrimoine, chargé des musiques et cultures non-occidentales au Musée de la musique, Mabinuori Kayode Idowu est l’ancien bras droit de Fela et l’un des principaux biographes, Mathilde Thibault-Starzyk est commissaire d’exposition indépendante.

Exposition à la Philharmonie de Paris du 20 octobre 2022 au 11 juin 2023.

FELA ANIKULAPO-KUTI Rébellion afrobeat

Sous la direction de :

Alexandre Girard-Muscagorry, Mabinuori Kayode Idowu et Mathilde Thibault-Starzyk

Textuel, en coédition avec la Cité de la musique – Philharmonie de Paris

24 x 28,8, relié, 208 pages, 49 €, 120 documents et photographies

D’autres actualités à découvrir :

Bourdelle. La mémoire des objets

L’accrochage thématique « Bourdelle. La mémoire des objets » – déployé dans l’Aile Portzamparc – propose une immersion inédite dans l’art et la vie du sculpteur Antoine Bourdelle (1861-1929) à travers un dialogue entre ses œuvres et les objets personnels qui les ont inspirés.

Lire la suite »

Gardiens du Temps

Depuis le mois d’avril dernier jusqu’au 16 février 2025, le musée national des arts asiatiques-Guimet invite l’artiste plasticienne et designer Jiang Qiong Er, originaire de Shanghai, à dialoguer avec ce haut lieu des arts asiatiques à travers une œuvre inédite intitulée « Gardiens du Temps ».

Lire la suite »

Copyright© 2000 – 2022 BlackMap : le portail de toutes les cultures

Suivez-nous sur...