Kulata Tjuta / Songlines

Deux expositions d’art aborigène à l’ambassade d’Australie

Diapositive précédente
Diapositive suivante

D’avril à août 2023, l’ambassade d’Australie met à l’honneur les peintures contemporaines majeures d’artistes des Premières nations à travers les expositions Kulata Tjuta : Chefs-d’œuvre de la collection Pierre et Alexandre Vaysse et Songlines. Centres d’art du désert australien, en écho à l’exposition Songlines. Chant des pistes du désert australien présentée au musée du quai Branly – Jacques Chirac.

Les œuvres présentées dans ces deux expositions ont la particularité d’avoir été créées au sein de centres d’art gérés par et pour les artistes aborigènes. Dans les régions reculées des déserts centraux australiens, ces centres constituent des lieux essentiels de rencontre, où la culture et les traditions de ces peuples sont célébrées et transmises aux jeunes générations par leurs Aînés.

Les visiteurs ont l’opportunité de vivre une immersion dans l’atelier reconstitué d’un centre d’art et de découvrir les œuvres mises en vente par des artistes de communautés du centre et de l’ouest de l’Australie.

Kulata Tjuta : Chefs-d’oeuvre de la collection Pierre et Alexandre Vaysse (4 avril – 25 août 2023)

Cette exposition rassemble 26 œuvres majeures peintes par des artistes Anangu des terres Anangu Pitjantjatjara Yankunytjatjara (APY), à l’extrême nord-ouest de l’Australie du Sud, dans le désert australien. Elles font aujourd’hui partie de la collection Pierre et Alexandre Vaysse.

Extrêmement colorées, ces créations contemporaines sont issues du projet Kulata

Tjuta développé par le Collectif des centres d’art APY (APY Art Centre Collective) dans les années 2010 pour permettre la création d’installations majeures s’appuyant sur des traditions, des connaissances et des compétences ancestrales. Spécialement conçues pour préserver la richesse du Pays et des cultures autochtones, ces œuvres perpétuent ainsi une tradition millénaire transmise par les Aînés. Cette itération du projet Kulata Tjuta faisait partie de Tarnanthi à l’Art Gallery of South Australia en 2017.

Aujourd’hui, plus de 500 artistes Anangu, hommes et femmes issus de trois générations, créent et commercialisent leurs œuvres à travers les sept centres d’art du Pays APY. Dans les communautés de l’APY, les centres d’art sont la seule source de revenus non gouvernementaux. Ces centres d’art accueillent certains des artistes autochtones les plus connus du pays, ainsi qu’une multitude de jeunes artistes émergents.

 

Songlines. Centres d’art du désert australien (4 avril – 3 juillet 2023)

En collaboration avec le National Museum of Australia, l’ambassade d’Australie présente Songlines.

Centres d’art du désert australien, une exposition qui met en scène la reconstitution d’un atelier d’un centre d’art typique du désert. Une occasion unique d’en apprendre plus sur le fonctionnement et l’important rôle économique et culturel des centres d’art, et de découvrir des œuvres disponibles à la vente d’artistes issus des mêmes communautés que celles présentées dans l’exposition Songlines.

Depuis des milliers d’années, l’histoire des premiers Australiens est entretenue par

les Anciens à travers des récits racontés sous forme de peintures, de cérémonies et de chants. Transmises de génération en génération, ces Songlines sont plus que des récits légendaires, ce sont de véritables couloirs de connaissances, des chemins tracés au fil des millénaires qui contiennent les règles fondamentales de l’organisation sociale, des connaissances écologiques, astronomiques ou géographiques indispensables à la survie. 

En complément de l’exposition au musée du quai Branly – Jacques Chirac, Songlines. Centres d’art du désert australien offre aux visiteurs l’occasion de vivre une immersion unique dans le lieu où se rassemblent et créent les artistes Anangu.

ARTS HUB – LA BOUTIQUE DU CENTRE D’ART

La boutique propose une sélection d’œuvres disponibles à la vente provenant des centres d’art aborigènes associés à l’exposition Songlines. La sélection présente un panorama de la peinture aborigène du désert, racontant l’histoire des Sept Sœurs. Elle comprend une grande variété d’œuvres, allant de petites toiles accessibles à des œuvres de grande taille, réalisées à la fois par des artistes émergents et par des artistes reconnus. Toutes proviennent de centres d’art autochtones situés le long de la Songline des Sept Soeurs, qui traverse les déserts du centre et de l’ouest de l’Australie.

Les visiteurs peuvent y acquérir des œuvres exceptionnelles, accompagnées de certificats d’authenticité, à des prix raisonnables et dans des conditions

éthiques et transparentes. Ces ventes permettent de soutenir les artistes et les communautés aborigènes. Cette initiative est organisée par IDAIA en collaboration avec les artistes, les centres d’art et Emilia Galatis Projects, l’ambassade d’Australie en France, le National Museum of Australia et le musée du Quai Branly – Jacques Chirac.

Expositions Songlines et Kulata Tjuta

 

Jusqu’au 3 juillet 2023

Ambassade d’Australie, Algérie, Mauritanie, Monaco, Tchad

4, rue Jean Rey
75724 Paris Cedex 15

Tel : 01.40.59.33.00

Fax : 01.40.59.33.10

Métro : Ligne 6 Station Bir-Hakeim, RER C Station Champ de Mars-Tour Eiffel

Expositions gratuites – Présentation d’une pièce d’identité obligatoire

L’ambassade est ouverte au public du lundi au vendredi de 9h à 17h, sauf jours fériés (jours fériés restant en 2023 : lundi 1er mai, lundi 8 mai, jeudi 18 mai, lundi 12 juin, jeudi 14 juillet, mardi 15 août, lundi 2 octobre, mercredi 1er novembre, lundi 25 décembre, mardi 26 décembre et mercredi 27 décembre).

 

D’autres actualités à découvrir :

Renaissance de Harlem et …

Du 25 février jusqu’au 28 juillet 2024, le Metropolitan Museum of Art (MET) présente l’exposition inédite « The Harlem Renaissance and Transatlantic Modernism » (La Renaissance de Harlem et le modernisme transatlantique).

Lire la suite »

LUMINISCENCE à Saint-Eustache

Après une première étape dans la Cathédrale Saint-André de Bordeaux, couronnée de succès avec déjà plus de 80 000 spectateurs, l’expérience immersive « LUMINISCENCE » s’installe au cœur de la capitale dans l’église Saint-Eustache.

Lire la suite »

Copyright© 2000 – 2022 BlackMap : le portail de toutes les cultures

Suivez-nous sur...