DANCE N'SPEAK EASY

Au théâtre Libre de Paris

Précédent
Suivant

Vous souhaitez vous mettre en jambes pour les fêtes de fin d’année ? Alors foncez voir le nouveau spectacle DANCE N’SPEAK EASY de la troupe Wanted Posse au Théâtre Libre à Paris. En pleine époque de la prohibition aux États-Unis, c’est un cocktail endiablé et hyper tonique que vous a concocté la compagnie Wanted Posse . Des danses de rue contemporaines avec des rythmes et des sons des années 20 et 30 agrémentés de quelques détours par Miles Davis et James Brown nous enchante.

 Les spectateurs se retrouvent plongés dans l’atmosphère chaude et voluptueuse d’un speakeasy new-yorkais. Tout y est : les chemises ouvertes des costauds aux bras musclés et tatoués, la pin-up blonde à la robe fendue, le mec cool des Caraïbes, le voyou malicieux, le mafieux au grand cœur. Et voilà que les bouteilles d’alcool virevoltent. DANCE N’SPEAK EASY est un mélange entrainant de genres et de styles hyper dynamiques où le hip-hop flirte avec le charleston, le break-danse et avec des déhanchés du lindy hop. On jubile face au hip-hop en freestyle qui délire avec un jitterbug explosif. L’humour aussi est au rendez-vous.

Les corps s’élancent et se tordent dans tous les sens. La troupe danse, swingue, vibre, chante ; On est bluffés et enthousiasmés par plusieurs scènes époustouflantes. Au final, on se lève tous pour applaudir frénétiquement et on sort en swinguant.

TEASER : https://youtu.be/rEFW73bQb2o

La troupe : Mammé DIARRA ; Arthur GRANDJEAN ; Marcel NDJENG ;

Ibrahim NJOYA ; Jessie PEROT et Martin THAÏ.

 Chorégraphe : NJAGUI HAGBE

 Mise en scène : PHILIPPE LAFEUILLE

 

Extrait du dossier de presse :

« Dance N’ Speak Easy » est la création des Wanted Posse, qui confirme leur savoir-faire virtuose dans une scénographie drôle et léchée, signée Philippe Lafeuille (metteur en scène du triomphal « Tutu », Prix du Public au Festival Avignon Off 2015).

Dans ce spectacle, le chorégraphe Njagui Hagbé et le metteur en scène Philippe Lafeuille ont imaginé un cocktail inattendu de danse hip hop, de chant et de burlesque.

Au début des années 90, Ahmada BAHASSANE crée Wanted Posse, un groupe qui se forge très vite son style, mélange de gestuelles et d’influences musicales particulières, et qui se distingue dans le milieu du hip hop new style, de la house dance et du break. Le collectif est alors constitué de Njagui Hagbe dit « Hagson », Youssouf Camara dit « Buck », Hugo Lumengodit « Yugson », Olivier Awounou dit « Saddam », et Ibara Yoka dit « Yoka ». Célèbre pour son inventivité scénique et sa technicité, le collectif décloisonne les codes du hip-hop en valorisant l’aspect chorégraphique et la personnalité des danseurs.

2001, année de la consécration : Wanted Posse est le 1er groupe français champion du monde au Battle Of The Year en Allemagne. Les succès du groupe permettent à ces danseurs de participer à des projets artistiques d’envergure avec Benjamin Millepied, Kamel Ouali ou encore Blanca Li. Ils dansent et chorégraphient pour des chanteurs internationaux comme Madonna, Robbie Williams, Akhenaton, Kery James… et se produisent dans des spectacles comme Le Roi Soleil, Macadam Macadam, Les 10 Commandements, Roméo et Juliette, les revues des Folies Bergères, les 3 mousquetaires et le film Le Défi. Reconnus et respectés dans les shows et les battles, les Wanted Posse évoluent avec le temps et acquièrent peu à peu une maturité artistique en se confrontant au monde de la création chorégraphique. Ils n’en oublient pas moins leurs racines car c’est dans les créations propres de la compagnie que les artistes se dépassent. Chacun étant à la fois danseur et créatif, ils inventent ensemble chaque nouveau spectacle.

Leur devise « L’individualité au service du groupe » est au cœur de leur travail de création. De leur complicité à la scène comme à la ville naît une symbiose naturelle. La production de formes chorégraphiques reflétant la diversité de leurs origines et de leurs inspirations culturelles devient leur marque de fabrique.

Danses africaines, et asiatiques, pantsula, tapdance… chaque style est revu et corrigé pour un melt’hip hop unique. De l’écorché vif « Bad Moves » au joyeux « Konexion » en passant par le spirituel « Transe », les Wanted Posse nous surprennent et nous entrainent. Artistes engagés, ils nous invitent à un voyage initiatique à la découverte de leurs « Racines » et font souffler un vent de « Révolution », porteur d’espoirs et surtout de liberté.

La compagnie Wanted Posse est aujourd’hui un des grands noms du hip-hop international. Sa carrière s’est poursuivie hors de nos frontières à travers des tournées réalisées en Asie, Afrique, Angleterre et Indonésie.

DANCE N’SPEAK EASY

Jusqu’au 15 janvier 2023

Informations pratiques

Théâtre Libre

Du 14 décembre 2022 au 15 janvier 2023

Du mercredi au samedi à 19h et le dimanche à 18h – Relâches exceptionnelles le 17 et 25 décembre 2022

 

Durée du spectacle : 1 heure

Information/ réservation : billetterie@le-theatrelibre.fr

Tél. 01 42 38 97 14

Accès : 4, boulevard de Strasbourg – 75010 Paris

Tarifs : à partir de 18€ • Tout public (à partir de 5 ans)

 

Pour découvrir les lieux et dates des tournées : www.wanted-posse.com

D’autres actualités à découvrir :

L’École du Louvre rayonne

Dans le prolongement du projet « École du Louvre 2021-2022 » qui a reconfiguré ses espaces et inauguré la présence de l’art contemporain au sein de l’établissement, l’École du Louvre accueille cette année, grâce à une nouvelle donation de Majid Boustany, deux œuvres exceptionnelles dans son grand hall Jaujard : une installation de François Morellet, π baroco n°2 bleu, 1=45° (angles du même côté), 7 éléments, (2001) composition de néons bleus et une sculpture de César, La Marseillaise (1997).

Lire la suite »

La Semaine du Son de l’UNESCO

La question du sonore, au-delà de la santé auditive et de l’environnement sonore, est un enjeu éminemment collectif et sociétal. Comment se comprendre si nous nous écoutons de moins en moins les uns les autres ?

Lire la suite »

Ossip Zadkine, Une vie d’ateliers

Le musée Zadkine existe depuis quarante ans (ouvert en 1982) grâce au leg généreux de Valentine Prax (1897-1981), son épouse et peintre, moins connue du grand public que le sculpteur malgré son immense talent et le succès qu’elle remporta dans les années folles. À l’occasion de cet anniversaire, le musée Zadkine présente l’exposition « Ossip Zadkine. Une vie d’ateliers »

Lire la suite »

Copyright© 2000 – 2022 BlackMap : le portail de toutes les cultures

Suivez-nous sur...