Balzac, Daumier et les parisiens

De la Comédie humaine à la comédie urbaine

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Tout laisse à penser que Balzac et Daumier se sont croisés dans les salles des journaux et chez les éditeurs avec qui ils travaillaient régulièrement. La Maison de Balzac se propose d’établir une correspondance entre dessin et littérature, entre ces deux hommes qui se rejoignent surtout par le regard aigu qu’ils ont porté sur leurs contemporains, brossant avec humour et légèreté un vaste panorama de la société.

Leur proximité a maintes fois été soulignée, notamment par Charles Baudelaire qui a écrit « la véritable gloire et la vraie mission de Gavarni et de Daumier ont été de compléter Balzac, qui d’ailleurs le savait bien, et les estimait comme des auxiliaires et des commentateurs ». 

Les concierges, les saute-ruisseaux, les grisettes, les cuisinières, les employés et les petits commerçants trouvent ainsi une large place tant dans La Comédie humaine que dans l’œuvre gravée de Daumier. Ici comme là, l’observation relève les travers, les petitesses et les ridicules, sans grande indulgence mais avec une attention profonde pour l’humanité. 

L’exposition propose, au sein même de la maison occupée par Balzac de 1840 à 1847, une soixantaine de gravures de Daumier plusieurs peintures, offrant ainsi un dialogue inédit sur deux œuvres qui se répondent et se complètent. 

Un choix de peintures rappelle que Daumier n’était pas qu’un grand caricaturiste mais aussi un peintre talentueux sachant explorer le cœur des hommes.

Pour enrichir et actualiser ces regards sur les Parisiens de l’époque, le parcours présente également des dessins de plusieurs caricaturistes et illustrateurs contemporains tels que Belom, Coco, Fabrice Erre, Faro, Foolz, Gab, Didier Marandin et Robabée.

Cette exposition est passionnante et très joyeuse !

La Maison de Balzac est nichée sur les coteaux de Passy. Elle est la seule des demeures parisiennes du romancier qui subsiste aujourd’hui. C’est dans le cabinet de travail que Balzac a corrigé, de 1840 à 1847, l’ensemble de La Comédie humaine et a écrit quelques-uns de ses chefs-d’oeuvre.

Grâce à la présentation originale d’un grand choix de peintures, sculptures et objets d’art, le musée invite à découvrir la complexité de l’œuvres de l’écrivain et son universalité.

Balzac, Daumier et les parisiens

De la Comédie humaine à la comédie urbaine

Maison de Balzac  

47 rue Raynouard – 75016 Paris

Tél. +33 (0)1 55 74 41 80

Du mardi au dimanche de 10h à 18h

Fermé les lundis et certains jours fériés

www.maisondebalzac.paris.fr

D’autres actualités à découvrir :

Renaissance de Harlem et …

Du 25 février jusqu’au 28 juillet 2024, le Metropolitan Museum of Art (MET) présente l’exposition inédite « The Harlem Renaissance and Transatlantic Modernism » (La Renaissance de Harlem et le modernisme transatlantique).

Lire la suite »

LUMINISCENCE à Saint-Eustache

Après une première étape dans la Cathédrale Saint-André de Bordeaux, couronnée de succès avec déjà plus de 80 000 spectateurs, l’expérience immersive « LUMINISCENCE » s’installe au cœur de la capitale dans l’église Saint-Eustache.

Lire la suite »

Copyright© 2000 – 2022 BlackMap : le portail de toutes les cultures

Suivez-nous sur...